Fait N°1 : On ne peut pas changer le passé, on ne peut pas lire l’avenir.

Il nous arrive à tous de nous rendre malades en anticipant un évènement ou encore de regretter un choix passé. C’est assez normal, heureusement, cela ne sert à rien !

Faite le test. Essayer de prévoir sur une feuille de papier trois évènements. Pensez-vous que ce que vous avez noté se produira ? Dans l’écrasante majorité des cas, la réponse est non.

Sachant cela, expliquez-moi pourquoi nous devrions nous inquiéter avant même que quelque chose ne puisse se produire ?

C’est exactement comme se plaindre toute une journée de la pluie qu’il fera demain et s’apercevoir, le jour en question il fait grand soleil. Vous avez mis de l’énergie à vous plaindre, à annuler votre promenade au soleil et avez perdu du temps.

Faits N°2 : On ne peut pas changer les gens, ils ne le font que lorsqu’il l’on décidé eux-mêmes

Ce faits-ci par contre, peu de gens semblent l’intégrer. On reçoit sans cesse des leçons de tout le monde. Ils pensent avoir raison et si on ne pense pas comme eux, alors la relation est compromise, et on se fait tous avoir au passage. On pense tout savoir mieux que les autres, dans quelle direction ils doivent se diriger. Mais rappelez-vous que :

  • Un fumeur n’arrête pas de fumer parce qu’on le lui suggère.
  • On ne devient pas végétarien sans une prise de conscience personnelle de ce qu’est la viande aujourd’hui (je ne le suis pas et ne le deviendrai que si je le souhaite).
  • Une personne en surpoids ne commencera le sport qu’après être passée par certains stades qui lui sont propres. Vous n’avez aucune influence là-dessus.
  • Certaines personnes ne pourront simplement pas changer, à cause de leur vécu (une personne ayant été violemment rejetée par le passé aura du mal à faire confiance à nouveau).

Prenez toujours le vécu de la personne en face de vous en compte avant de vous faire votre opinion.

Fait N°3 : Les plus grandes barrières sont celles qu’on s’impose à soi-même

Comment pensez-vous que se comportent les gens qui réussissent et ceux qui échouent ? Les gens qui réussissent sont ceux qui ne doutent pas de leur réussite ou qui n’y pensent même pas. À l’inverse, ceux qui échouent sont ceux qui pensent ne pas pouvoir y arriver, se font rabaisser, n’essaient jamais, abandonnent.

Cependant réfléchissez un instant. Est-ce que ces idées sur vous-même sont des faits ? Non bordel ! La seule chose qui vous différencie de celui qui y arrive mieux c’est l’idée que vous vous faites de vous-même ! Et si le simple fait de croire que vous valez mieux suffisait ? La plus grosse différence entre vous et les autres ne sont pas vos capacités physiques ou mentales, mais les barrières que vous vous imposez.

Laissez-moi vous poser une question : y a-t-il au moins une autre personne dans la même situation que vous qui réussis là où vous bloquez ? La réponse est toujours oui.

Fait N°4 : Les gens font toujours le meilleur choix en fonction de leur histoire

Est-ce que prendre des médicaments est bon ou pas ? Est-ce que devenir végétarien est une bonne chose ? Est-ce que vous croyez que la NASA est vraiment allée sur la lune ? Est-ce que le réchauffement climatique est réel ? Est-ce que dieu existe ? Tant de questions qui ne trouveront jamais de réponse unanime.

Qu’est-ce que cela signifie ? Si une personne que vous connaissez fait un choix que vous trouvez absurde, est-ce que cela fait de son choix le mauvais ? Non, simplement le meilleur choix qui lui était possible de faire avec son histoire, car autrement, elle ne l’aurait pas fait.

Votre meilleur(e) ami(e) passe beaucoup de temps avec son(sa) copain(ine) et vous ne comprenez pas ? La personne que vous aimez refuse de se mettre avec vous ? Votre père voit une autre femme ? Votre cousine a commencé à fumer ? Vous n’avez pas eu le job ? Vos camarades ne travaillent pas assez pour votre exposé commun ?

Voici pourquoi :

  1. Cette autre personne a fait un choix personnel qui a du sens pour elle.
  2. Cela a du sens pour elle, car ce choix est censé améliorer ce qu’elle a déjà.
  3. Elle désire le faire, car ce qu’elle a déjà ne lui convient ou ne suffit pas.
  4. Ça ne lui convient ou ne suffit pas, car sa situation n’est pas en phase avec ses valeurs.
  5. Ses valeurs doivent être suivies pour aspirer au bonheur.
  6. Aspirer au bonheur est l’objectif principal de la majorité des gens.
  7. Son choix est le meilleur moyen d’aspirer au bonheur.

Pourtant, malgré cette suite logique, la seule chose que vous vous dites c’est : « Moi je ne ferais pas ça ». Eh bien, laissez-moi vous dire une bonne chose ; vous n’êtes pas cette personne ! Cette personne fait les meilleurs choix en fonction de son vécu et vous faites la même chose.

  • Les gens faisant des choix plus égoïstes trouvent leur bonheur avec eux-mêmes,
  • Les gens faisant des choix plus altruistes trouvent leur bonheur chez les autres,
  • Les gens faisant des choix contradictoires trouvent leur bonheur dans le changement,
  • Les gens faisant souvent les mêmes choix trouvent leur bonheur dans la stabilité,
  • Les gens ne faisant pas de choix trouvent leur bonheur dans le laisser-aller.

Alors la prochaine fois que quelqu’un ne comprendra pas l’un de vos choix. N’essayez pas de lui expliquer. Dirigez-vous vers une personne qui correspond à votre idéologie et empochez le gros lot au passage.

Ce qu’il faut retenir

La plupart des situations qui vous emmerdent dans la vie ont un lien avec l’un de ces faits. Les connaître vous permet de mieux appréhender le monde. Cela vous apprend à vous adapter et non l’inverse, vous évitant au passage bien des ennuis.

%d blogueurs aiment cette page :