Bonne ou mauvaise nouvelle, à vous de voir, mais contrairement à beaucoup de domaines d’apprentissage, les rêves lucides se démarquent un peu. Pour apprendre à faire du vélo par exemple, vous vous mettez sur celui-ci et vous commencez à pédaler, vous tomber puis recommencez en apprenant à chaque fois de vos erreurs. C’est à peu près la même chose pour la plupart des domaines. Pour le rêve lucide, c’est un peu différent et c’est ce qui en fait un apprentissage très frustrant au départ.

Le truc avec les rêves lucides, c’est que vous ne voyez presque pas de progression jusqu’au fameux jour ou vous faites votre premier vrai rêve lucide. Un peu comme si chaque nuit vous grattiez un ticket de loterie avec l’espoir de décrocher le gros lot.

Ce côté négatif est tout de suite compensé par un point essentiel. En effet, pour apprendre à faire des rêves lucides, car il vous suffit simplement de suivre une liste d’instructions que n’importe quelle personne peut réaliser. Ces instructions sont vraiment à la portée de tout le monde et il suffit de les appliquer pour devenir maître de ses rêves. Une fois la liste en votre possession, vous allez forcément y arriver.

Et puisque je ne suis pas là pour vous faire attendre, mais pour provoquer chez vous de grand résultat, voici cette liste :

  1. Tenir un journal de rêve.

  2. Faire des tests de réalité.

  3. Prendre connaissance de la paralysie du sommeil

  4. Appliquer les techniques d’induction.

ET C’EST TOUT !

Ces trois points, je les ai détaillés pour vous dans les prochains cours. Vous n’êtes désormais plus un débutant, mais un initié. Félicitation à vous !

Après avoir pris connaissance des trois prochains cours, vous serez en mesure de provoquer des rêves lucides facilement et naturellement. Alors conclusion, tenez bon et direction les initiés !

%d blogueurs aiment cette page :