Bienvenue dans ce petit cours qui vous permettra de réaliser le journal de rêve parfait. C’est un mot que j’ai choisi exprès pour les sceptiques de la perfection, car en fait, il s’agit surtout de trouver la façon de raconter qui vous correspond le mieux. Afin de bien comprendre, permettez-moi de commencer par vous expliquer pourquoi il est important de tenir un journal. Savoir pourquoi nous faisons les choses nous permet de les appréhender avec plus d’aisance et d’intérêt.

Pourquoi tenir un journal des rêves ?

Pour deux raisons principales. La première est de vous permettre d’améliorer de façon étonnante votre mémoire des rêves. Tenir un journal des rêves vous aide à vous souvenir toujours un peu plus de vos expériences de la nuit et augmente drastiquement votre capacité à vous souvenir de vos rêves et par extension, de vos rêves lucides.

La deuxième raison est que cela va vous permettre de vous intéresser à votre carte personnelle des rêves. Vous allez avoir accès à une multitude d’informations très utiles. En relisant votre journal, vous saurez par exemple de quoi vous rêvez le plus et vous verrez que cela vous sera d’une grande utilité par la suite. Si vous savez déjà ce que sont les tests de réalité, vous devriez avoir une idée du pourquoi il est important de savoir de quoi on rêve.

Maintenant que vous savez pourquoi vous avez tout intérêt à ne pas négliger un journal de rêves, voyons en détail comment le rédiger pour en tirer le plus de bénéfices.

Que faut-il noter dans son journal ?

Ce qu’il est important c’est de savoir quoi noter. Peu d’entre vous auront le courage et le temps de décrire la totalité de leurs rêves jour après jour dans les moindres détails. C’est la raison pour laquelle il est important d’optimiser son journal. Son but est avant tout de vous aider à faire des rêves lucides. Si vous désirez toutefois avoir de grands souvenirs de vos nuits, n’hésitez pas à aller plus loin.

Cela étant dit et sachant pourquoi il est important de tenir un journal des rêves, voyons ensemble les informations qu’il est important d’y voir figurer.

Avant toute chose, et dans un souci pratique, notez immédiatement et dès que vous vous souvenez de quelque chose. Par exemple, un simple mot clé. Si vous rêvez d’une balade en Montgolfière accompagnée d’un éléphant rose et d’un mouton nommé titi, vous pourriez noter les mots clés suivants : Voler, éléphant, mouton, ballon.

Ensuite, il vous faut retranscrire principalement des concepts et des idées. Par exemple, si vous rêvez d’un lieu que vous connaissez bien, vous pourriez noter un mot clé tel que « lieu connu ». Si au contraire, vous rêvez de vaisseau spatial et de bataille spatiale, notez plutôt « Imaginaire ». Cela situe votre univers du moment. C’est important de savoir si vous rêvez souvent d’histoires loufoques ou au contraire assez proches de votre vie « réelle ».

Finalement, si vous avez l’envie et le temps, notez votre rêve chronologiquement. Comme si vous racontiez une histoire. Il vous faudra détailler un maximum de chose. Pas seulement ce que vous avez vécu, mais aussi ce que vous avez vu, les objets qui étaient à proximité de vous, les interactions que vous avez eues avec eux ou avec des personnages de rêves. On l’oublie souvent, mais il est aussi possible de décrire les sons, les odeurs, les couleurs, le temps, etc.

Tout cela sera plus facile pour vous puisque vous pourrez vous fier aux mots-clés que vous aviez écrits précédemment.

Comment noter ses rêves ?

À l’air du numérique, il est évident que de noter ses rêves n’est plus uniquement une histoire de papier et de crayon. Nous vivons une époque très agréable de ce point de vue. Écrire un rêve dans un journal est une tâche difficile et longue, surtout si vous devez le réaliser au milieu de la nuit. C’est pourquoi je vous proposer ici quelques idées plus originales pour noter vos songes.

Enregistrement vocal

Très simple à mettre en place. De nous jours, tout le monde possède un enregistreur sur son téléphone, que l’on peut télécharger comme application. Cette méthode vous permet déjà de ne pas avoir besoin de beaucoup d’énergie. Car Dieu sait qu’au milieu de la nuit, personne n’a envie de tenir un stylo et d’allumer la lumière pour écrire.

Il est donc très facile de se saisir de son téléphone ou de son enregistreur (encore mieux pour éviter que la lumière du téléphone ne vous empêche de vous rendormir) et de commencer à narrer votre rêve. De plus, le fait de parler vous permettra de perdre moins de temps à raconter le rêve et donc réduira les risques d’oublier une partie de ce dernier.

Le lendemain matin, n’hésitez pas à réécrire le rêve enregistré sur papier, pour compléter votre merveilleux journal de rêve qui sera bien plus facile à étudier que les fichiers audio.

Vidéo

Très proche de l’enregistrement vocal. Cela offre également la possibilité de s’exprimer avec des gestes et des images. C’est aussi plus sympa à regarder après coup. Également, nous vivons une époque où le montage vidéo est à la portée de tous et permet facilement de retravailler les enregistrements pour n’en garder que l’essentiel. C’est un peu plus difficile avec les enregistrements vocaux qui permettent moins de liberté avec peu de connaissances.

Le journal sur Smartphone

Écrire un journal de rêves sur son smartphone, c’est assez contraignant parce que le clavier n’est pas très agréable à utiliser. Peut-être que les plus jeunes d’entre vous n’auront aucun problème avec ça mais pour ma part, c’est assez difficile de m’y faire. En revanche, c’est une super méthode car vous pouvez noter vos rêves absolument partout et ils vous accompagnent aussi absolument partout.

Conclusion

Tenir un journal de rêves est une base fondamentale pour qui souhaite faire des rêves lucides et il est important de pouvoir le faire avec plaisir et non par contrainte. Je vous invite donc à ne pas vous prendre la tête, notez le maximum des informations que vous trouvez importantes et utilisez un moyen d’enregistrement original.

%d blogueurs aiment cette page :