Vous êtes sur mars, accompagné d’une autruche albinos nommée Floriane, votre couleur de peau n’est pas celle que vous avez l’habitude de voir, pourtant, vous ne vous rendez pas compte que tout est faux. Pourquoi ?

Parce que si dans les rêves, vous êtes aussi passif face à ce qui vous entoure, c’est bien parce que dans la vie réelle, vous ne faites pas mieux. Personne ne remet jamais en doute son environnement. C’est finalement ainsi qu’on fonctionne.

Savoir à tout moment si vous rêvez ou pas et ne pas vous laissez piéger par l’illusion sont les compétences que vous allez apprendre dans ce chapitre.

Croyez-moi, vous allez adorer. Les tests de réalité sont avec les techniques d’induction la partie la plus fun de l’apprentissage des rêves lucides.

Fonctionnement

Un test de réalité, c’est une action qu’on réalise dans le but de savoir si on rêve ou non. Le but étant de réaliser cette action à l’intérieur d’un rêve.

Pour que cela fonctionne, il faut que l’action que vous réalisez renvoie une réponse différente si vous êtes dans un rêve que si vous êtes dans la réalité. C’est seulement comme ça que vous saurez vraiment si vous êtes en train de rêver.

Ces actions sont pour la plupart très simples à réaliser. Ce qui est plus difficile, c’est de s’arranger pour les entreprendre dans vos rêves. Le seul moyen pour y arriver, c’est de faire en sorte que ces actions soient de véritables automatismes dans votre vie réelle. Une fois que vous aurez acquis ces automatismes, vous les reproduirez dans vos rêves.

Le principe est simple, vous aurez tellement répété ces actions dans la journée, que lorsque vous serez dans votre rêve, vous allez effectuer par automatisme les mêmes actions, mais dans un rêve, vous obtiendrez un résultat différent.

Les actions

Puisque vous n’êtes pas ici pour perdre votre temps, je vous propose sans plus tarder une liste de tests de réalités (actions) les plus efficaces. Nous verrons juste après comment les utiliser au mieux. Comme pour tout, il y a une bonne et une mauvaise façon de les utiliser.

Le test du nez bouché

Bouchez votre nez, fermez la bouche et essayez de respirer. Que se passe-t-il ? Dans la vie réelle, vous ne pouvez pas respirer. C’est logique, puisque vous bouchez vos voies respiratoires. Dans un rêve, vous pourrez respirer normalement, car pendant la nuit, la respiration est automatique.

Le test des doigts de la main

Dans la vie réelle, vous devriez avoir cinq doigts. Dans un rêve, pas toujours. Je dirais même, presque jamais. Il vous suffit alors de compter vos doigts et de vérifier si vous en avez le bon nombre. Si vous n’en avez pas autant ou moins que ce que vous avez l’habitude de voir, vous êtes dans un rêve.

Le test de la main invisible

Essayez de traverser la paume de votre main gauche avec l’index de la main droite. Visualisez le doigt qui passe au travers de la main. Ne vous arrêtez pas avec votre geste, fait en sorte que votre doigt traverse la paume de la main. Si vous y arrivez, vous êtes dans un rêve.

Le test de lecture

Lorsque vous lisez quelque chose, les lettres sont inscrites sur du papier ou sur un écran. Si vous décidez de regarder ailleurs et de revenir à votre lecture, rien n’aura changé. Ceci n’est pas le cas dans un rêve. Vous pourriez lire une affiche et en détournant le regard un instant, remarquer qu’elle a complètement changé. Utilisez ce principe en lisant des affiches, panneaux, titres de livres et regardez si le texte change après avoir détourné le regard.

Le test du saut

Essayez de sauter en l’air. Est-ce que vous retombez sur vos deux pieds ou planer de façon fantomatique en dessus du sol ?

Le test de mémoire

Essayez de vous souvenir comment vous êtes arrivé ici. Que faisiez-vous il y a dix minutes ? Avez-vous le souvenir de vous être réveillé ce matin dans votre chambre ?

Les autres tests

Il existe une multitude d’autres tests que vous pouvez trouver sur Internet. Nous nous focalisons ici sur les plus fiables et les plus discrets. Il est inutile de vous présenter un test ou le but serait de vous jeter par terre pour voir si vous arrivez à voler.

Utiliser les actions au quotidien

Pour faire de ces actions des automatismes, rien de plus simple. Il faut les entreprendre pendant vos soirées, pendant vos activités, vos balades, vos dîners. En bref, tout le temps, toute la journée. Le plus possible, à n’importe quel moment, mais attention, pas n’importe comment. Voici le processus à suivre quand vous effectuez une action.

  1. Prenez une grande inspiration,

  2. Posez-vous sincèrement la question « suis-je en train de rêver ? »,

  3. Essayez de répondre à la question SANS utiliser de test de réalité,

  4. Utilisez une ou plusieurs actions pour confirmer ce que vous pensez.

Il est très important de procéder comme ça, croyez-moi. Si vous utilisez les actions sans vous poser les bonnes questions, elles n’auront aucun effet. Pourquoi ? Parce que le seul automatisme que vous allez créer en faisant faux, c’est de réaliser une action sans même savoir pourquoi. Ainsi, dans votre rêve, vous pourriez effectuer la bonne action, mais ne pas prêter attention au résultat. Cela m’est arrivé et il a été très difficile de modifier ce comportement. Ne faites pas la même erreur.

Conclusion

Les tests de réalités sont l’un des trois piliers pour réussir à faire des rêves lucides. Nous venons de voir en quoi ils consistent et on ne peut pas dire que ce soit très compliqué. Il ne faut simplement pas tomber dans les deux pièges principaux qui sont de ne pas en faire suffisamment dans la journée et de ne pas le faire avec assez de conviction.

Je ne le répéterai jamais assez, faire des tests de réalité avec conviction est extrêmement important. La qualité de vos rêves lucides dépendra énormément de cela. Plus vous douterez réellement de votre environnement, plus vos chances de reproduire ce comportement en rêve seront élevées.

Il ne vous reste plus qu’à attaquer le troisième pilier de l’apprentissage des rêves lucides, les techniques d’induction.

%d blogueurs aiment cette page :